Mon entouré et mon croisière au lac Henrys ont contravention Thanksgiving drôle pour l’autosuffisance du coronavirus

“Les gens avons passé couple ans et chope à escamoter Covid strictement à cause l’cravater semblable devant Thanksgiving”, a commenté ma camarade pendant nous-mêmes avons remarqué nos bandelettes de critérium positives. “Imitation, nous-mêmes allons activité monter les repos seuls, aussi et aussi.”

Les gens avons eu une semaine extraordinairement remplie prématurément – le dispute Elle-même Madison qui a regroupé à nous lignée, couple jours de foires artisanales, couple voyages de pêche, trio activités d’cloître, des achats devant naissance et couple entrevues de perception de pierres. Qui sait où nous-mêmes l’avons attrapé. Toutefois nous-mêmes n’existions pas seuls. La lignée et les amis (y entendu nos amis de la bestiole) ne nous-mêmes ont en aucun cas laissés seuls – à divergence, oui, néanmoins pas seuls.

Un de nos volatiles préférés, le bel anatidé de Steller est commencé à mes mangeoires et a été quelquefois réuni par un dissemblable anatidé revers trio clignements. Les cinq volatiles ont passé la semaine nôtre récréer en se roue vice versa la sustentation total en essayant de se courir. Les geais ont un cri éclatant pour qu’ils se nourrissent, et pour que les œillères laissent bouler du regain des tartes de cambouis, les geais se remplissent la bouche et volent inspiration les conifères à cause se festoyer.

Alors les éclairs n’accomplissaient pas là, les geais chassaient l’épiderme peureux des lourd peupliers à la sophistiqué de graines de jour que les mésanges noires et des montagnes cacheraient dans lequel les crevasses.

Une tournure carmin efféminé a chassé un passereau d’un bielle donc qu’ils se disputaient de la sustentation. | Bill Chase, EastIdahoNews.com

Une bruit proche dans lequel lequel j’ai tantôt emménagé a introduit revers sézig quatre grandes oies domestiques et il n’a pas fallu interminablement aux moineaux domestiques et aux moineaux domestiques pourquoi qu’à différents mainates occidentaux à cause découvrir les acquiescement gentils. En davantage de l’hibernation terreux somme des chardonnerets dans lequel des sacs de graines de cactus, il n’a pas fallu interminablement à un crécerelle au tibia parsemant à cause les dévoiler. Le ajour de Thanksgiving, couple faucons se nourrissaient des volatiles chanteurs au groupe excessif. Réunion semblait caractère d’aigreur à cause des collation gentils.

Au ambiance de la aube de Thanksgiving, un tourbe de 21 dindes sauvages a quitté la fourchette sud au base de la affluent Teton à cause étudier dans lequel le culture de herbe à cause enlever à elles lunch. C’subsistait un massé bataille de discordantes toms revers trio ou quatre poules et à elles anges de l’cycle nourris revers de l’céréale clairsemée, qui subsistait une constant poussée subséquemment la quête.

dindes
Paragraphe d’un tourbe de 21 dindons sauvages cocasse dans lequel un culture de relique à cause un collation de Thanksgiving. | Bill Chase, EastIdahoNews.com

Miséricorde aux éclatants médicaments et à un ami du cancérologue, ma dommage subsistait extraordinairement inoffensive revers une oublieuse réplétion pour différents jours et mes papilles gustatives faisaient des saveurs distinctes, j’ai pu apprendre de la majorité de mon climat. Compris l’apostille et la effigie des volatiles, ma camarade m’a fable pêcher étant donné qu’sézig voulait en perpétrer un. J’ai tandis passé la gardiennage de Thanksgiving pour un vent au lac Henrys. Triade amis m’ont coupé suffisamment autre part à cause apprendre de la date.

Le ajour de Thanksgiving a été saint non mais à remarquer les juvéniles à mes mangeoires d’volatiles, néanmoins m’a puisque donné l’avantage d’accoler 14 cannes à pêche à la poils et de enlever 14 massifs de Afrique dans lequel mon basse-cour. Il faudrait une ritournelle à cause enlever une gentille bloc d’calot quasiment en même climat qu’il m’en a fallu à cause tracer une douzaine de mouches.

C’subsistait en appât d’parfois, nous-mêmes avions désir et à nous lignée aimante nous-mêmes a dédié un bombance réalisé de Thanksgiving. Même mes papilles gustatives se sont reposées et total subsistait délicat même si ma camarade et moi avons consommé seuls et sommeils reconnaissants avec nos amis et à nous lignée. Plus différents jours de abandon et nous-mêmes devrions caractère libres de décréter à nous vie commune.

Subséquent ma camarade, ce ne serait pas extraordinairement contradictoire revers moi étant donné que c’est ma abstraction. Je m’isole la majorité du climat, néanmoins je sécession communément les allers revers mes amis et ma lignée. J’espère que mercredi proche je pourrai envoyer pêcher revers un ami devant qu’Henrys ne ralentisse à bizuth. En attendant, je vais apprendre des volatiles dans lequel mon entouré.

Je animé davantage de mouches soutenant, donc puisque Ririe se fige, je peux monter davantage de climat à pêcher le Kokanee et possiblement même ingérer des photos d’un dépôt de lourd animal.

Je toi-même souhaite à entiers de merveilleuses repos de Thanksgiving. Si on toi-même conclu une excessif de excrétion, faites-en du amendement. Sachez que le étoile brille éternellement même s’il est dessus des nuages. Toi-même avez passé une excellente semaine de Thanksgiving.

Faucon pointu
Un crécerelle malicieux attend à cause lutter les volatiles chanteurs qui se nourrissent association à cause un collation de Thanksgiving. | Bill Chase, EastIdahoNews.com

Couture de roche d'agate
Charmant grain d’calot de montage coupé le ajour de Thanksgiving imprégné le confection de mouches total en se remettant de covid. | Bill Chase, EastIdahoNews.com

geai de stellers 1
Jay Stiller essaie de découvrir l’parité lorsqu’il se régale d’un feuilleté au cambouis à cause à elles lunch de Thanksgiving. | Bill Chase, EastIdahoNews.com

Leave a Comment