Secret Santa Cruz : De comme elle-même, elle-même organise un guide de exploitation de sustentation contre ses collègues salariés agricoles migrants

Secret Santa Cruz

Lookout met en réverbération des individus courants qui font de grandes choses

assortiment continue. Envoyez les candidatures à [email protected].

Ernestina Solorio a passé des heures un dogue de décembre à concerter son entouré, à administrer des pots-de-vin, à persuader des tables et à contrôler des bénévoles comme qu’ils préparaient jusqu’à 300 familles d’agriculteurs contre qu’elles-mêmes s’approvisionnent contre les besoins de alcali. Sézigue mendie des pots-de-vin, organisés par le Amour à but non fructueux Watsonville contre les familles paysannes, malgré d’nation, d’organisations et d’églises, qui sont livrés par sa propos poupe et organisés sur des tables et pendant une séjour de entreposage. C’est une manie traditionnelle car elle-même a géré et réglé la exploitation mensuelle des éditoriaux depuis sa building à Watsonville ballant couple ans.

Artisan du origine Anne Lopez, elle-même dit que Solorio ne lui octroyé pas strictement du période, néanmoins donc sa building et son entrebâillement contre s’alléguer que la exploitation se parfait caractéristique. Sézigue se rendait quelquefois comme Solorio contre la confer enfiler les piles de procréation sur sa laraire de art culinaire.

“Sézigue est bizarre. Sézigue est exactement méticuleux et intégrante et vénéré ses nourrissons – conte totalité ce qu’elle-même peut contre n’importe qui”, a droit Lopez à pic de Solorio. “Sézigue est idoine, contre moi, la extérieur suprême de l’douceur.”

Lopez a insistant le Amour des familles des salariés agricoles contre sensibiliser le élève aux injustices de laquelle sont confrontées les familles des salariés agricoles et contre produire une assistance cordiale aux familles.

“C’est une difficulté de vie ou de consommation”, a-t-elle droit à pic de la béatitude des besoins de alcali.

Lopez a dit bigrement Travailleurs agricoles migrants sans papiersEt en conséquence la moisson d’arrière-saison, il est escarpé de dépister d’hétérogènes argent. Sinon comptabilité, les familles ont du mal à brocanter un terme cher, la ligue d’nourrissons, les impératifs publics, les vêtements et les éditoriaux de alcali puis la sustentation et les procréation.

Des bénévoles se préparent à distribuer des articles de première nécessité à des familles d'agriculteurs migrants à Watsonville au début de décembre.

Des bénévoles se préparent à fournir des éditoriaux de gagnante tâche à des familles d’agriculteurs migrants à Watsonville initialement de décembre.

(Thomas Sawano / Pavillon Santa Cruz)

Obligé ce absence, Lopez a venu à fournir mensuellement ces vivres de alcali aux familles des salariés agricoles il y a brutalement 15 ans.

Sézigue dit que les bénévoles au fil des ans ont contribué à donner cette exploitation admissible, néanmoins hormis l’assistance de Solorio, le largesse aurait hardiment domestique des difficultés au lycée des dernières années. Il y a couple ans, Solorio a présenté sa building contre soutenir de emplacement responsable de exploitation.

“Je me sagesse caractéristique étant donné que je peux concourir la collectivité. Il y a un aristocrate absence”, a droit Solorio, debout pendant son entouré au décor de tables couvertes de sacs de produits secs. “Je me sagesse bienheureuse étant donné que je peux concourir les hétérogènes à se trouver toilettes.”

La building de Solorio a une éternelle cortège poupe plus route à une charmille et une nervure qui est utilisée contre ranger des sacs de produits séchés et en disposé, des procréation, des produits d’précaution et une dissemblance d’éditoriaux que vous-même traversez.

Quelque traitement, les familles commencent à boursicoteur la appendice pendant la renfoncement le dogue façade l’moment de exploitation de 14 h, puis elles-mêmes l’ont conte le 9 décembre. Des sacs de friandises de congés ont été donnés.

Solorio a continué à amener de l’cohérence de entreposage aux tables jusqu’à l’charmille en s’assurant que totalité se passait caractéristique, lorsque que sa soeur de 21 ans organisait le délicat de la ascendance depuis la propos. Sporadiquement, son encore froid adolescent regardait par la propos poupe de l’dedans de la building contre confer ce qui se passait.

“Je suis toilettes que mes nourrissons voient ça, et j’espère qu’ils aideront à eux collectivité puisque ils seront encore grands”, a droit Solorio.

Solorio est débarquement à Watsonville en 1993 en filiation de Michoacán, au Mexique – où elle-même était pendant une territoire hormis chance bon marché, hormis eau classique et hormis tension. Sézigue et sa ascendance travaillaient pendant l’élevage, récoltant du maïs et d’hétérogènes cultures, néanmoins ceci ne suffisait pas contre patronner de la sustentation sur la laraire. Contre l’âge de vingt-deux ans, elle-même est accession aux Justificatifs-Unis à la apprêté d’un boum contre concourir sa ascendance à tirer de la imperfection.

Ici, Solorio a rencontré et épousé son homme et a eu quatre nourrissons, retenant âgés de 25, 21, 15 et 10 ans. Sézigue a gardé un agréé de boum et est en piste d’eues sa abri indéfrisable. Involontairement les nombreuses victoires, il y a eu des moments difficiles. Il y a brutalement cinq ans, son homme a été recalé et il est dépouille il y a brutalement un an.

Afin pourvoir aux besoins de sa ascendance, Solorio cueille des fraises pendant la entaille de Pajaro depuis 30 ans. J’ai rencontré Lopez au Buena Vista Réfugié Stalag à Watsonville il y a brutalement 15 ans. Le oflag est l’un des 22 hétérogènes puis lui-même en Californie, continuateur Lopez, où les salariés migrants vivent de amorce avril ou mai jusqu’à fin brumaire.

Une coup qu’ils se sont rencontrés, Solorio a venu à boursicoteur du volontarisme contre concourir Lopez au Farmer Families Center, qui a été insistant en tellement qu’synchronisation à but non fructueux en 2012.

En encore d’administrer des distributions mensuelles, Solorio organise équitablement une énumération mensuelle des familles qui ont absence d’une assistance au studio. Si un artisan rural se blesse et est passionné à l’clinique, Solorio est la personnelle femme que les familles contactent contre sonder le origine.

Sézigue a conte totalité ceci totalité en plaisant puis ramasseur de fraises et en s’résidant de ses nourrissons en tellement que dame garçon.

“Sézigue sacrifie totalité contre ses nourrissons”, a droit Lopez. “C’est mon géant.”

Des volontaires se préparent à distribuer des articles de première nécessité aux familles d'agriculteurs migrants à Watsonville le 9 décembre.

Des volontaires se préparent à fournir des éditoriaux de gagnante tâche aux familles d’agriculteurs migrants à Watsonville le 9 décembre.

(Thomas Sawano / Pavillon Santa Cruz)

Leave a Comment